Théâtre: Cris

Cris est un texte de Laurent Gaudé qui retrace le parcours de plusieurs protagonistes quelque part en première ligne de conflits. De courts témoignages de soldats après ou avant l’assaut qui évoquent l’angoisse, la folie, la fraternité, la mort, l’absurdité de la guerre dont bien peu sortiront intact.Un personnage en particulier a attiré mon attention par la trame narrative de son discours et la succession de coup de théâtre de son parcours : Jules.

Jules est un jeune soldat durant la guerre 14-18. Il vient d’avoir sa permission et se dirige vers le train pour rejoindre Paris. Une fois à bord de celui-ci les souvenirs de sa dernière permission ressurgissent et le poussent à sauter du train pour continuer son chemin à pied. Mais une fois hors du train Jules est envahie par des voix de soldats. Il décide alors de porter ces voix dans le village le plus proche, de faire entendre aux villageois les cris des soldats. Mais il se fait chasser, considéré comme un déserteur. Ne sachant plus comment exprimer ce qui le hante, partager son témoignage, une idée lui vient à l’esprit : sculpter cette voix à l’entrée du village.

Noé Mercier lors de son spectacle au festival du solo

Noé Mercier

Pendant trois ans il suit la formation du studio d’Asnières à Paris puis le centre de formation d’apprentis du studio d’Asnières sous la direction de Jean-Louis Martin Barbaz et Hervé Van der Meulen. Parallèlement à son école il part en tournée avec le spectacle J’ai la femme dans le sang mis en scène et adapté par Richard Brunel et Pauline Sales.

En 2010 Noé poursuit son apprentissage à l’ENSATT où il croise de nombreux intervenants comme : Guillaume Levêque, Philippe Delaigue, Olivier Maurin, Ariane Mouchkine, Giampaolo Gotti, Agnès Dewitte, Alain Reynaud… Il y apprend aussi le cinéma, la marionnette, le masque, le clown et la radiophonie. Lors de sa dernière année à l’ENSATT il joue sous la direction d’Anne Théron, Philippe Delaigue et Frank Vercruyssen ( TG Stan ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *