« Le Théâtre de La Sublimation »

Après plusieurs années passées sur des planches Française et Suisse, il entame un travail solitaire dont la base est l’improvisation avec pour seul spectateur une caméra. À partir de ces enregistrements, il construit ou reconstruit ses improvisations jusqu’à leur donner une ligne directrice. De ces nombreuses heures d’improvisation naît une première version de spectacle, le Théâtre de la logique pure, où le thème de la consommation se voit poussé jusqu’à la déraison. Des suites du Théâtre de la logique pure, il entame avec le soutien de ses pairs, la création d’un spectacle pour un seul comédien, Le Théâtre de la sublimation, pièce qui est à la fois une interrogation et un jeu sur la création théâtrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *