Clown: La parpaillole souricette

Yannick Boitrelle a beaucoup joué, beaucoup aimé avoir des aventures collectives théâtrales. Un jour des raisons qui lui sont personnelles, il a eu envie de défendre des textes qui lui sont chers, en étant seul en scène :« L’homme qui plantait des arbres » de Jean Gionot texte qu’il a emmené en Avignon en 2011… et au Festival du Solo de blangy-Le-Château en 2012.

Yannick Boitrelle lors de son spectacle au festival du solo

Dans« La Parpaillole Souricette »de Dario Fo, il nous fait voyager dans un pays imaginaire. Il nous donne à voir les différents personnages de conte poétique, presque biblique. Son énergie, sa générosité et son sourire surtout, nous touchent. Il promène son corp émaclé sur la scène. Nous nous baladons de l’Eglise au manoir où vivra Alessia. De là, nous irons avec Giavan, le berger un peu rustre de par la forêt jusqu’au fleuve pour parvenir à la maison de sa belle- mère. Il nous fera refaire le chemin inverse et nous découvrons de nouveaux taillis, de nouveaux abrisseaux. La candeur du non héros Giavan se heurte au méchant Don Fouine. Nous frémissons donc !Je ne vous dévoilerais donc pas le mystère du titre

« La Parpaillole Souricette », elle est le nœud de l’histoire, la dévoiler serait gâcher le plaisir deladécouverte !
Allez voir Yannick Boitrelle, il réconciliera ceux qui n’aiment pas les one man shows, les concerts avec un seul instrument. Allez le voir si vous avez la nostalgie du temps où vos mamans, vos grands-mères vous racontaient des histoires quand vous étiez petits. Alors vous retrouverez les saveurs de votre enfance.Poulik lors de son spectacle au festival tout seul devant tout le monde

 

« Je vis un cancer depuis 2006, je suis debout même si parfois… Mais ce spectacle est comme une écriture de Giono : un formidable moyen d’être heureux »Yannick Boitrelle.

Nous sommes très heureux d’accueillir une nouvelle fois Yannick au Festival du Solo, après « L’Homme qui plantait des arbres » en 2012.Nous le remercions particulièrement pour sa générosité et pour son exemple. Nous le remercions aussi d’emmener auprès de lui dans un coin de sa scène et surtout de son cœur, sa compagne Rose et sa Clown Jardinière des balcons.

Voir le site de Yannick Boitrelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *